Super-aliments pour femmes enceintes

Super-aliments pour femmes enceintes

Les asperges sont un véritable trésor de vitamines B6 et C, et de vitamines A et K solubles dans l'eau. Et comme elles renferment également un acide aminé, l'asparagine, qui possède d'excellentes propriétés diurétiques, elles sont l'aliment idéal pour vous si vous avez des problèmes de rétention d'eau. C'est un aliment très peu calorique, puisque 100 grammes d'asperge contiennent environ 18 à 20 kcal.

Vous pouvez manger de l'avocat dans diverses sauces et préparations à tartiner. Ce fruit extrêmement gras contient des bêta-sitostérols qui ont des effets bénéfiques sur l'organisme.

Particulièrement délicieuses en été, les fraises sont riches en vitamine C, dont les femmes enceintes ont justement besoin en concentrations accrues. Dans les fraises, on retrouve également le complexe de vitamines B et des minéraux : potassium et magnésium. Elles regorgent aussi d'acides gras sains oméga-3.

Le pois chiche est une légumineuse riche en protéines et en fibres. Il est judicieux de l'intégrer à l'alimentation quotidienne si vous évitez les aliments d'origine animale, qui sont la principale source de protéines. N'oubliez pas que les femmes enceintes en ont besoin pour le développement normal de l'enfant. Le pois chiche possède un indice glycémique faible et convient donc aussi à l'alimentation des femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel.

Les flocons d'avoine sont indiqués pour bien conseiller la journée. Associés à du yaourt nature et à un fruit frais, c'est carton plein sur le plan nutritionnel. Ils sont riches en fibres alimentaires solubles qui règlent la digestion.

Les légumes verts (salade, épinard, blettes, haricots verts, chou, etc.) sont excellents pour la santé des femmes enceintes. Les légumes de ce type sont même parfois surnommés les bombes vitaminées. Ils sont pleins de fer, minéral indispensable au développement du fœtus. Les légumes verts sont une source naturelle d'acide folique dont les futures mamans ont besoin en grande quantité pendant les trois premiers mois de grossesse, car il assure le développement normal du tube neural chez le petit enfant.

Les graisses sont une partie importante de l'alimentation quotidienne car ils contiennent des vitamines A, D, E et K solubles dans l'eau. Évitez de consommer trop de graisses saturées que l'on trouve principalement dans les aliments d'origine animale et dans la graisse de coco. Préparez les plats avec des huiles saines (huile d'olive, de lin, de colza, de sésame, de coco) qui sont riches en acides gras insaturés et en antioxydants qui ont un effet bénéfique sur l'organisme.

Source de protéines et d'acides gras oméga-3, les poissons devront garnir votre assiette au moins une fois par semaine. Il est préférable de manger les poissons les plus bas dans la chaîne alimentaire (sardines, anchois), ainsi que des poissons bleus, du thon et du saumon. 

La viande maigre a une valeur nutritionnelle élevée et regorge d'éléments essentiels tels que le fer et le zinc. Saviez-vous que le fer contenu dans les aliments d'origine animale est 2 à 3 fois plus assimilable que celui d'origine végétale ? Les produits carnés cachent également de la vitamine B12 qui est essentielle en permettant, avec les folates, la division cellulaire du fœtus et la maturation des globules rouges.  Choisissez les morceaux de viande les moins gras : filet mignon, rôti de bœuf, rumsteck, entrecôte, filet de poulet ou de dinde.

Les bons glucides sont principalement les produits à base de farine (pain, gâteaux), les pâtes et le riz. Ces aliments représentent la plus grande part de l'alimentation quotidienne et doivent donc faire l'objet d'une grande attention. Choisissez les aliments non transformés qui contiennent plus de fibres, de minéraux et de vitamines. On peut notamment citer le pain complet, les pâtes complètes et le riz brun.

Auteur du texte : Urška Pavčnik, auteur du livre Alimentation saine pour les futures mamans (Healthy Preggy).