1er mois

1er mois

Le plus grand miracle de la vie s'est mis en marche dans votre corps, mais vous ne vous en rendez vraisemblablement pas du tout compte. Alors que vous ne remarquez que l'aménorrhée, l'ovule qui a fusionné avec le spermatozoïde de votre partenaire a formé un amas de cellules qui s'implante dans votre utérus et deviendra le futur embryon. Le sexe de votre enfant n'est pas encore défini à cet instant.

L'enfant :

Immédiatement après la menstruation, la muqueuse utérine se transforme pour être prête à accueillir et conserver l'ovule fécondé, pendant qu'un nouvel ovule quitte les ovaires et attend une nouvelle fécondation. Pendant le rapport sexuel, 250 millions de spermatozoïdes sont libérés, mais un seul parviendra à « conquérir » l'ovule.

Au cours de 30 heures suivantes, le matériel génétique de l'ovule (de la mère) et celui du spermatozoïde (du père) fusionnent pour former le matériel génétique de votre enfant. À cet instant, le sexe de votre enfant est déjà déterminé. Les divisions cellulaires se produisent ensuite dans l'ovule fécondé, et à la fin de la troisième semaine de grossesse, l'ovule s'implante dans l'utérus. Il se divise en deux moitiés qui produiront le placenta et l'embryon. À la fin de la quatrième semaine, l'embryon a la taille d'une graine de pavot.

La maman :

Bien que la conception d'un enfant soit un petit miracle, la future maman n'en est souvent pas consciente. C'est seulement à la fin de la quatrième semaine, ou mieux une semaine après la date à laquelle vous auriez dû avoir vos règles, que le test de grossesse confirmera la grossesse de la manière la plus fiable. Si vous essayez de faire un enfant, surtout ne vous faites pas trop de souci et ne vous demandez pas sans cesse quand vous allez y arriver. Consacrez plutôt votre énergie à votre partenaire, en l'entourant d'amour et de proximité.

Tu as senti que tu étais enceinte avant de noter l'absence de menstruation ? Écris ton expérience dans le journal !

Curiosité

Bien que les grossesses gémellaires soient beaucoup plus fréquentes aujourd'hui que dans le passé, la probabilité de concevoir de vrais jumeaux, donc qui proviennent d'un même zygote, reste inchangée dans le monde depuis plusieurs décennies. La probabilité des jumeaux dizygotes ou faux jumeaux, qui proviennent de deux ovocytes fécondés, a quant à elle doublé dans la même période, du fait de l'âge plus avancé des mères au moment de la conception, mais aussi en raison des thérapies hormonales et des fécondations in vitro.