9e mois

9e mois

Votre enfant est tellement bien développé qu'il pourrait certainement supporter un accouchement prématuré sans véritable problème. Les poumons sont pratiquement développés, et la graisse sous-cutanée continue à s'accumuler. Quant à la maman, elle ressentira une fatigue de plus en plus intense en raison du poids croissant de l'enfant et de l'utérus. La peau de son ventre, de plus en plus tendue, commence peut-être à lui causer de désagréables démangeaisons.

L'enfant :

À la fin de ce mois, votre enfant mesurera environ 45 centimètres, ce qui est approximativement la taille d'une chicorée pain de sucre. Le bébé est tellement grand que la place se fait rare dans l'utérus et qu'il est contraint de bouger plus lentement, et vous le sentez d'autant mieux. Vous pouvez vous amuser à deviner avec quelle partie de son corps il pousse dans votre ventre ; à la consultation suivante, demandez au médecin si vous avez bien deviné. Réjouissez-vous de chaque mouvement, mais soyez surtout vigilante pour détecter si les mouvements cessent.
Dans les semaines à venir et jusqu'à l'accouchement, il va prendre encore un tiers de son poids final. Maintenant, il tourne la tête à gauche et à droite. Certains bébés portent des cheveux déjà très longs. Sous les cheveux, les os du crâne sont toujours reliés par les fontanelles qui permettent au crâne de s'adapter à la filière génitale pendant l'accouchement. En même temps, elle permet au cerveau de continuer à grandir sans obstacle.

La maman :

Le ventre qui grandit vous a certainement déjà fait vivre des situations désagréables. Rien de grave, il arrive de temps en temps que les femmes enceintes sous-estiment leur tour de ventre et heurtent une chaise, par exemple. Gardez le sourire et continuez à avancer.

Le manque de sommeil et le poids que vous portez, toujours plus lourd, est la cause principale de la sensation de grande fatigue qui vous assaille. Rien d'étonnant non plus à ce que vous en ayez assez de la grossesse, et que vous ne souhaitiez plus qu'une chose : que votre bébé soit enfin avec vous. Il se peut que la peau de votre ventre, toujours plus tendue, commence à vous gratter. Dans les cas les plus extrêmes, les démangeaisons peuvent se propager à tout le corps. En cas de problème, consultez immédiatement votre médecin. Il est également judicieux de réfléchir à vos éventuels vœux concernant l'accouchement – cherchez le plus d'informations possible au sujet des moyens d'atténuer les douleurs et des effets que ces derniers ont sur vous et sur votre enfant.

Tu as eu du mal à dire au revoir au travail ? Écris ton expérience dans le journal! Écris ton expérience dans le journal!

Curiosité

Pendant cette période, il se peut que vous ressentiez des contractions de Braxton-Hicks, ou que celles-ci deviennent plus puissantes, si vous les aviez déjà ressenties auparavant. Il y a de fortes chances qu'il s'agisse toujours de « fausses contractions » qui ne conduisent pas à l'accouchement, mais la vigilance doit toujours être de mise. Si vous sentez des douleurs plus intenses, consultez votre médecin.